Une étude de plus, cette fois d'un prestigieux institut de recherche allemand, dans laquelle la Suisse se retrouve aux premières loges dans un classement sur ses performances dans le domaine de l'innovation.

Selon cette étude, la patrie de Guillaume Tell possède le système de promotion de l'innovation qui est le plus performant au monde. Un qualitatif qui s'applique également dans le secteur des pouvoirs publics, quand bien même la Suisse n'accorde pas de subvention directe à son économie. Ce qui n'est pas le cas de ses concurrents directs qui se retrouvent dans le peloton de tête de ce ranking tels que Singapour, qui colle aux basques de l'Helvétie sur ce point.

Ce classement met en avant le fait que la Suisse excelle grâce à son système éducatif, qui est largement soutenu par l'Etat, ainsi que par les généreux investissements des pouvoirs publics dans la recherche scientifique, soulignent les travaux de recherche financée par l'Académie allemande des sciences techniques (Acatech) et de l'Association fédérale de l'industrie allemande et réalisée par le prestigieux Institut Fraunhofer de recherche en systémique et innovation, ainsi que la le Centre européen de recherche scientifique.

Si la Suisse se retrouve au sommet de ce classement qui porte sur 38 indicateurs, elle est recalée en dixième position en ce qui concerne l'un d'eux, celui du niveau de numérisation de son économie, derrière la Finlande, la Suède et Israël, qui occupent respectivement les trois premières places de ce classement. La Suisse se hisse par contre sur la deuxième marche du podium pour ce qui est des performances de ses réseaux de transmission de données.

Pour en savoir plus: www. acatech.de, www.fraunhofer.de