En juillet 2017, l’indice suisse des directeurs d’achat (PMI) a gagné 0,8 point pour clôturer à 60,9 points. Il s’est ainsi maintenu nettement au-dessus du seuil de croissance de 50 points et de sa moyenne à long terme de 53,8 points.

Le sous-indice correspondant s’est envolé depuis un niveau déjà élevé de 59,9 points en juin 2017 pour atteindre désormais 65,2 points, une valeur approchée pour la dernière fois en 2010. Cette évolution réjouissante laisse  espérer une production industrielle dynamique pour les mois à venir. Le sous-indice «production» a d’ailleurs également augmenté de 0,4 point à 63,8 points.

Alors que les directeurs d’achat tablaient presque exclusivement sur une baisse des stocks d’intrants au cours de ces derniers mois, le sous-indice des stock de matières premières a dépassé le seuil de croissance à 50,3 points en juillet. Cette nouvelle progression s’explique notamment du fait que les carnets de commandes sont bien remplis. Les signes d’une accélération dans l’industrie helvétique semblent donc se multiplier.