La majorité des cadres supérieurs perçoivent des bonus modérées et raisonnables, révèle une enquête réalisée auprès des sociétés cotées au SMI et SMIM. Le top manager médian suisse a reçu en 2017 une rémunération variable de 85'000 francs par année, ce qui représente environ un quart de leur salaire total. Leur salaire fixe médian atteint 41'000 francs et à des niveaux hiérarchiques inférieurs de seulement 12'000 francs comme valeur médiane, soit environ 10% de leur salaire.

Au cours de ces dernières années, la rémunération variable liée au succès commercial axés sur le long terme a été instauré dans la majorité des régimes de rétribution des gestionnaires suisses. Pas moins de 74% des entreprises ont favorisé des plans d'options d'achat d'actions, d'instruments de type action, capitaux propres et options. Si l'on étudie l'évolution des salaires en Suisse par rapport à l'année précédente, on constate que la rémunération des dirigeants n'a augmenté que de de 1,1% par année. Les différences entre les niveaux hiérarchiques sont faibles: par rapport à l'année dernière, les augmentations constatées entre le low management et la direction générale varie entre 0,8 et 1,2%.

 

La palme revient aux PDG

Les managers les mieux rémunérés parmi les cadres suisses sont les présidents du conseil d'administration d'entreprises de plus de 1000 salariés. Leur salaire se situe dans une une valeur médiane de 552'000 francs. Quand on analyse ce groupe de personnes dans les entreprises de toutes tailles, la valeur médiane de leur salaire atteint 398'000 francs, relève l'étude de Kienbaum.sur les salaires des cadres dirigeants helvétiques.

 

D'autres prestations font partie de la rémunération

Les avantages au titre des régimes de retraite sont particulièrement populaires dans les entreprises suisses: près de deux tiers d'entre-elles offrent à leurs dirigeants un plan généreux dans ce domaine. En outre, 57% des entreprises assurent les salaires ainsi que la rémunération variable de ses dirigeants. D'autres prestations telles que l'assurance-accidents, et la rémunération en cas de maladie, d'accident et de décès qui excèdent les dispositions légales sont garanties. Et 43% des entreprises ont également signé un contrat-cadre avec une assurance maladie privée. D'autres avantages sont encore assumés par les entreprises telles que ceux des frais de téléphonie mobile, indemnité forfaitaire de frais de véhicules ou la mise à disposition d'une voiture d'entreprise.