Dans le courant de l'année écoulée, les entreprises suisses ont investi 2,24 milliards de francs dans du matériel, du logiciel et des services de sécurité informatique. Cela représente 80 millions de francs, ou 3,7% de plus qu'un an auparavant.

Au cours des deux prochaines années, ce seront les dépenses pour des projets dans le consulting, l'audit et les services de test ainsi que le déploiement et l'intégration qui vont profiter des largesses des entreprises, révèle une enquête du cabinet d'étude de marchés MSM Research. Actuellement, déjà 47% des budgets pour la sécurité sont attribués à des services de fournisseurs externes dans le domaine de la sécurité informatique. Les résultats de cette étude démontrent qu'à l'heure actuelle, un profond changement de paradigme a déjà eu lieu dans ce domaine. Les services ne sont plus assuré par des services internes; ils sont générés par des entités externes. Cette tendance se poursuit inexorablement. Un nombre croissant d'entreprises prévoit de déléguer au cours de ces prochaines années leurs activités de sécurité informatique sous forme de services ou de prestations gérées en nuage.

Les experts du cabinet de recherche admettent que les dépenses pour des prestations de sécurité vont augmenter de plus de 5% par année d'ici 2018. Ce sont les exigences d'un service de sécurité de type MSS (Managed Security Services) dans les secteurs du chiffrement, des services de sécurisation des réseaux et de la gestion de la sécurité ainsi que la détection et la protection contre les attaques en temps réel qui constitueront le principale source de croissance de ce secteur. Le développement du marché devrait de concrétiser par l'apparition d'un nombre croissant d'offres standardisées ainsi que par une concurrence exacerbée entre les acteurs de ce marché.

Pour en savoir plus: www.msmag.ch