La pénurie de main-d'œuvre qualifiée constitue un défi majeur pour les employeurs suisses. Les PME établies au Tessin et dans l'Arc lémanique souffrent moins de ce phénomène, de même que celles qui sont établies dans les zones rurales ou alpines.

Comme le montre une étude réalisée par le Credit Suisse, plus de la moitié des entreprises qui cherchent à recruter peinent à trouver les bons candidats. Environ un quart des sociétés interrogées font même face à une pénurie aiguë – ce qui représente près de 90 000 PME extrapolé à l'ensemble de la Suisse. La probabilité qu'une PME soit affectée par une pénurie de personnel qualifié dépend notamment de l'endroit où elle est établie. Globalement, les entreprises des grandes villes rencontrent plus rarement des difficultés de recrutement que celles situées en régions rurales ou alpines. Les PME du Tessin et de l'Arc lémanique également pâtissent moins souvent d'un manque de personnel qualifié, notamment parce qu'elles peuvent tirer parti du nombre supérieur à la moyenne de frontaliers.