Plus de trois quart des managers sont persuadés que leurs salariés s'ennuient dans leur activité professionnelle, peut-on lire dans une enquête réalisée par le cabinet de recrutement de personnel Robert Half.

Cette impression des managers apparaît comme une situation largement répandue dans les entreprises. Les raisons de cet ennui résident dans la monotonie du travail quotidien des salariés, ainsi que de la sous-utilisation de leurs compétences. La deuxième raison du manque d'intérêt pour leur travail découle de la mauvaise organisation des réunions. Plus d'un quart des managers considèrent que le manque d'attrait pour le travail engendre la monotonie des emplois. Il suffirait de déployer quelques efforts de mineure envergure pour combattre cet ennui et augmenter ainsi l'attrait de leur poste.

 

Trois conseils pour sortir de l'impasse

  1. Les employés devraient se demander quelle est la raison de cet ennui qu'ils ressentent au travail et pour quelle raison ils estiment que leur travail ne présente pas d'intérêt. Cela tient-il au fait que les capacités de l'employé ne sont pas suffisamment valorisées ou que cela tient à un autre motif? Que manque-t-il pour apporter des améliorations perceptibles?
  2. Les employés qui s'ennuient devraient chercher à en parler avec leur hiérarchie et leur faire part de leur aspiration au changement. On peut généralement trouver une solution en proposant de suivre des cours de perfectionnement ciblés ou une autre activité au sein de l'entreprise.
  3. Au cas où l'on ne trouve aucune possibilité de modeler le travail de l'employé concerné au sein de son service, un changement de poste ou de service ne devrait pas être exclu d'emblée. Si cela s'avère nécessaire, cela peut représenter une solution équitable.