Au cours du mois dernier, le prix des maisons individuelles a progressé de 1,4%, ce qui compense quasiment le recul enregistré en août. Les prix des appartements en copropriété ont également connu une légère hausse de 0,7% par rapport au mois précédent. C’est ce que montrent les chiffres actuels du Swiss Real Estate Offer Index, relevé chaque mois par ImmoScout24 en collaboration avec le cabinet de conseil immobilier CIFI SA.

Alors que toutes les catégories de logements en propriété observées affichaient un recul des prix en août 2017, le mois de septembre voit tous ses chiffres repartir à la hausse. «Il semble ainsi que nous assistions à une croissance modérée des prix des biens immobiliers sans pour autant qu’il y ait des signes de surchauffe», déclare Martin Waeber, directeur d’ImmoScout24, en commentant les chiffres actuels. D’ailleurs, aucun indice laissant présager une hausse des taux d’intérêt n’est décelable en Suisse à ce jour. «Même si la masse monétaire des Etats-Unis diminue, ce qui pourrait y entraîner un revirement des taux d’intérêt, cela ne concerne aucunement l’Europe», poursuit Martin Waeber.

 

La BCE manque d'autonomie

Tant que la plupart des Etats européens exigeront des taux d’intérêt bas afin de stabiliser leur économie et les ménages, la Banque centrale européenne (BCE) aura les mains liées. D’après ce spécialiste de l’immobilier, la Banque nationale suisse (BNS) est par conséquent également condamnée à l’immobilisme afin de ne pas risquer de renforcer encore plus le franc par rapport aux autres monnaies. «Dans ce contexte, un bien immobilier reste une valeur sûre en matière de rendements», soutient Martin Waeber.

Même sur les 12 derniers mois, les appartements en copropriété affichent une évolution stable de +0,8%. Pendant ce même laps de temps, les prix des maisons individuelles ont augmenté de 5,9%.

 

Hausse des loyers de 0,1%
En ce qui concerne les loyers, le Swiss Real Estate Offer Index affiche une augmentation de 0,1%. Sur les 12 derniers mois écoulés, on peut constater un recul de -0,9%. Cela dit, il faut souligner les différences des niveaux de prix selon les différentes grandes régions. Alors que les loyers proposés ont augmenté de 0,7% dans la région lémanique, la Suisse centrale affiche un recul des loyers (-0,8%). De son côté, le Tessin abandonne le terrain gagné en août (-2,4%). Quant à l’Espace Mittelland, les niveaux des loyers restent inchangés. Les coûts d’un appartement en location de catégorie moyenne, doté d’une superficie de 100 m2, restent également stables en Suisse, à environ 2170 francs par mois.