Cette désertion dans les rangs des employés des entreprises allemandes découle du manque de débouché professionnel et d'opportunités d'y faire carrière. Deux tiers des employés travaillant à temps plein sont intéressés par les nouveaux modèles de travail basés sur des missions ou des contingents, mais que les responsables des ressources humaines et leur chef y sont restés sourds jusqu'ici.

Le dernier moniteur trimestriel de l'emploi dans le secteur bancaire fait ressortir une nouvelle détente sur le marché suisse. Le taux de chômage est resté quasiment inchangé depuis la fin de 2016. Il s'est stabilisé à 2,1% en juin 2017, ce qui est nettement inférieur à celui de l’ensemble de l’économie (3,1%).

Si les employés suisses pouvaient choisir, ils préféreraient avoir plus de jours de vacances, alors que les chefs des finances pensent qu'ils opteraient en priorité pour une souplesse accrue dans leurs horaires de travail.

Une entreprise sur trois choisit un nouvel employé en fonction de critères qui s’avèrent tout à fait subjectifs. C'est en tout cas ce que révèle une enquête réalisée par la société indienne SHRM en collaboration avec le centre d'évaluation MeritTrac.

Pour de nombreux employés, les vacances d'été constituent les plus belles semaines de l'année. Cette période a pourtant des incidences sur les activités qui se déroulent au sein des entreprises.

La nature a peur du vide et essaye toujours de combler les lacunes qu'elle rencontre. Il en va de même de son CV. Lors d’un entretien d’embauche, ce sera la première chose qui sautera aux yeux du responsable du recrutement d’une entreprise. Il faut donc se préparer à toutes les questions qu’il pourrait se poser lorsqu’il passera en revue le résumé de votre parcours professionnel.