Une entreprise sur trois choisit un nouvel employé en fonction de critères qui s’avèrent tout à fait subjectifs. C'est en tout cas ce que révèle une enquête réalisée par la société indienne SHRM en collaboration avec le centre d'évaluation MeritTrac.

La majorité des entreprises ne se basent pas sur des instruments d’analyse pour évaluer les candidats lorsqu’elles recrutent du personnel, mais bien sur l’intuition de leurs recruteurs. Elles sont 42% à avoir totalement renoncé à des outils d’évaluation. Un quart d’entre elles ne se laissent pas influencer par des instruments de mesure spécialisés dans les procédures de recrutement. Seuls 6% des répondants approfondissent les données récoltées annuellement tout au long des entretiens d’évaluation des candidats et adaptent les méthodes d’analyse en conséquence. Si elles exploitaient judicieusement toutes ces informations, cela permettrait aux entreprises de réaliser des économies substantielles sur la masse des salaires de leurs employés.